Je m'identifie

Grand Hotel Kempinski Geneva

10/14
Le géant du Léman

Si c’était un océan, ce serait le Léman. Si c’était un paquebot, ce serait le Grand Hotel Kempinski Geneva. Son entrée rappelle la proue d’un bâteau. Le panorama depuis chaque étage est digne d’une croisière. Choisir le Kempinski, c’est choisir autre chose, ces « petites choses » en plus qui feront la différence.

Ce n’est pas juste un hôtel de luxe parmi tant d’autres. Le Kempinski se démarque par sa recherche de raffinement, de créativité et d’originalité poussée à l’extrême et qui rendra l’expérience exceptionnelle. Cette quête est menée depuis quatre ans par le directeur général,Thierry Lavalley. Avec la force de sa longue expérience dans l’hôtellerie de luxe, il porte aussi en lui ce grain de folie des hommes qui osent.

Amarré sur les bords du lac, quai Mont Blanc, face au Jet d’Eau, l’établissement offre l’ensemble des prestations attendues pour sa catégorie. 412 chambres dont 41 suites, un spa, un bar, des salles de conférences. Mais aussi des appartements pour des séjours plus longs, un théâtre de 1300 places très couru par les Genevois, une galerie commerciale, une discothèque, 4 restaurants et un bar ! Une ville dans une ville et c’est là que réside sa singularité, voyager sans (trop) bouger.

UN SPA, OUI, MAIS… Avec la plus grande piscine intérieure privée de la ville. Le vaste Spa offre une gamme de soins aux influences d’ailleurs. Il propose ses services autant au voyageur individuel qu’aux couples, et ouvremême ses portes aux enterrements de vie de jeune fille, dans la lignée de sa prestationMariages !Osez les Cérémoniaux pour un voyage de tous vos sens.

SE RESTAURER, OUI, MAIS… En ayant un vrai choix, sur les saveurs, pas sur la qualité. Aucundes restaurants du Kempinski ne transige sur cette question.

Produits frais, de saison, sélectionnés par des équipes qui travaillent tous avec un leitmotiv commun, faire le meilleur avec le meilleur. Le Kempinski propose quatre restaurants pour quatre ambiances différentes, un choix de saveurs venues d’ailleurs pour satisfaire les papilles selon les envies. Tout cela agrémenté des vins choisis par Paolo Basso,Meilleur Sommelier duMonde et consultant Vins du groupe.

Il Vero, ouvert en 2013, transporte le convive en Italie.Ala barre, le jeune chef Marcello Salvatore, amoureux des recettes traditionnelles de chez lui, les décline dans une cuisine authentique mettant à l’honneur la qualité du produit. Derrière un nompourtant classique, Le Grill cache un concept contemporain avec cuisine ouverte, et où caves et frigos se font éléments de décor.

Ici les recettes classiques sont revisitées dans une interprétation moderne et au gré des saisons. Quant au Tsé Yang, il vous amène sur d’autres rives encore : la gastronomie chinoise est mise à l’honneur dans une carte riche et authentique comme le cadre. Et comme on n’a pas toujours faim aux heures conventionnelles, le FloorTwo Lounge est ouvert toute la journée et des tapas sont servis au TwoFloor Bar en début de soirée. Ce dernier fait partie intégrante des adresses où sortir en ville…

Afterworks tendances et début de soirées festives au programme. Plus tard dans la nuit, les ascenseurs panoramiques conduisent directement les hôtes au coeur du monde de la nuit : direction le Java Club, situé au rez-de-chaussée de l’hôtel. Une des discothèques genevoises les plus réputées.

L’EXCELLENCE, OUI, MAIS… Pas à n’importe quel prix pour la planète. Comment faire la différence et attirer les voyageurs du monde ? Le Grand Hotel Kempinski ajoute à son offre hôtelière déjà incroyable une nouvelle politique : limiter son empreinte sur l’environnement.

Alors que l’hôtel a adopté des méthodes de nettoyage de tous les textiles respectueuses de l’environnement, l’établissement a développé depuis 2010 les séjours GREEN pour conjuguer confort et protection de l’environnement.

En choisissant cette option, le client accepte que les draps et serviettes ne soient pas changés le temps de son séjour (moins de lavages), que l’éclairage soit limité dans les chambres, lamise à disposition de vélos électriques pour visiter la ville et le versement d’une partie du prix du séjour dans la reforestation de l’Amazonie.

Dans la même lignée, les restaurants prônent la « locavore attitude ». Depuis 2012 en effet, l’hôtel a ses propres vaches dans les environs de Genève et a développé un partenariat avec un producteur local pour les laitages proposés au petit déjeuner (lait, beurre, yaourt et fromage). En 2014, de nouveaux occupants ont investi le toit de l’hôtel. Des ruches y ont été installées pour offrir aux clients un miel « made in Kempinski » ! Enfin, les Chefs ont à leur disposition un jardin potager et aromatique, sur la terrasse du FloorTwo, pour y récolter des fruits et légumes de saison et créer pour les convives des plats sains à base de produits dont l’origine et la qualité sont maîtrisées.

Symbole de cet engagement pour la planète, le plat signature de l’hôtel se compose de filets de perche du Léman. Le Grand Hotel Kempinski travaille avec un des derniers pêcheurs du Lac Léman. Annoncée à la carte, la pêche du jour est réellement du matin même.

Ainsi dorlotés, transportés, dépaysés, on en oublierait presque que nous sommes à Genève, ville effervescente, à deux pas du vieux centre et de l’ONU. Choisir le Grand Hotel Kempinski, c’est choisir un ailleurs ici.

Sylvia van der Velden

 

Grand Hotel Kempinski
Quai du Mont Blanc 19
1201, Genève - Suisse
Tél : +41 (0)22 908 9081
Fax : +41 (0)22 908 9090

www.kempinski.com/fr/geneve